Bienvenue à toi voyageur!

Tu veux te perdre dans le monde de la littérature? Voyager d'une planète à l'autre, d'un pays à l'autre? Tu es au bon endroit. Tu découvriras ici des mondes inexplorés, des peuples inconnus, des trésors inestimés...

Viens tenter l'aventure et faire l'incroyable voyage qu'est la lecture. Inscris-toi.



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Djinn - Dufaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maleeva
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Djinn - Dufaux   Lun 10 Mai - 21:37



Détails
Éditeur : DARGAUD
ISBN : 9782505001201 (25050012011)

A quoi sert un harem ? Au plaisir d'un souverain bien sûr. Mais bien naïf celui qui le limite à cet unique but. Car il est dit : " Satisfait un homme et tu obtiendras de lui tous les trésors de la terre. " Y compris ceux de la guerre...

...Voilà pourquoi le harem du sultan Murati, surnommé le sultan noir, est pour lui une arme plus puissante que bien des armées dont disposent ces Anglais, ces Allemands qui se disputent ses faveurs et son alliance. Fleur entre les fleurs, arme entre les armes, Jade, sa nouvelle favorite, est chargée par le maître d'Istambul de mener à bien l'assaut d'un diplomate anglais à travers son talon d'Achille. Sa femme. Car Jade n'a peur de rien et semble cacher un cour de pierre sous sa douce poitrine. L'homme de confiance du sultan ne l'a-t-il pas vu ordonner le meurtre de sang-froid de la petite fille de Djoua, favorite déchue de Murati ? Que se passa-t-il réellement en cette année 1912 ? On dit que Jade, battue par ses propres armes, trahit le sultan et disparut avec celui qui devait être sa proie. 50 ans plus tard, sa petite fille, Kim Nelson, tente de retrouver sa trace dans un Istambul où les harems ont disparu. Mais pas les bordels. Elle le découvrira à ses dépens. D'autant que la légende murmure que Jade, seule, savait où fut caché le trésor du sultan que nul jamais ne retrouva. Et l'odeur de ce tas d'or excite au plus haut point quelques grands prédateurs locaux. Dufaux (scénariste des très envoûtants Rapaces) mêle avec bonheur la rigueur victorienne à la chaude sensualité des harems ottomans. Anna Mirallès donne à ses créatures une élégance, une finesse, une légèreté qui entraîne le lecteur dans un monde cruel mais oh combien tentant.


_________________
Un livre, c'est un navire dont il faut libérer les amarres. Un livre, c'est un trésor qu'il faut extirper d'un coffre verrouillé. Un livre, c'est une baguette magique dont tu es le maître si tu en saisis les mots.
[Michel Bouthot]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malleauxtrouvailles.forumactif.com
 
Djinn - Dufaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dufaux/Delaby - Moriganes - Complainte des Landes perdues (Les Chevaliers du Pardon) T1
» La complainte des Landes Perdues - Tome 1: Sioban [Rosinski & Dufaux]
» Le Scorpion - Série [Dufaux & Marini]
» [Graham Masterton] Le djinn
» La complainte des Landes Perdues - Tome 2: Blackmore [Rosinski & Dufaux]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bandes dessinées :: Bandes dessinées :: Adultes-
Sauter vers: